ARTICLE I LE FILM FRANÇAIS I par Perrine Quennesson

 

Lancement des travaux pour le Ciné Guimbi

Créé en 2012, le projet de salles dans la ville de Bobo-Dioulasso voit enfin ses efforts récompensés. En juin dernier, UniFrance était à Abidjan à lʼoccasion des premières Rencontres du cinéma francophone en Afrique et la discussion avait notamment porté sur le développement du parc cinématographique du continent en pleine expansion. Or depuis 2012, à Bobo-Dioulasso au Burkina Faso, deuxième ville du pays, un projet, coordonné par le réalisateur Bernie Goldblat et soutenu par le réalisateur burkinabé Gaston Kaboré , devenu secrétaire général de lʼassociation, cherche à faire renaitre le Ciné Guimbi, une ancienne salle à ciel ouvert laissée à lʼabandon. Le but ? Construire un nouveau cinéma (voir photo ci-dessus), couvert, avec deux salles pour une capacité totale de 480 spectateurs.

Et après avoir accumuler une partie des fonds, un appel dʼoffre restreint avait été lancé en mars 2015. Et cʼest lʼentreprise burkinabè Sol Confort et Décors qui a été choisie pour le marché du gros œuvre du nouveau Ciné Guimbi. Le contrat pour le gros œuvre de la petite salle a été signé le 10 juillet 2015 à Ouagadougou et le chantier démarre aujourd’hui 20 juillet. Parallèlement, lʼassociation est toujours en recherche de fonds pour bâtir son cinéma quʼelle espère ouvrir en 2016.

LIRE L’ARTICLE ICI Lancement des travaux pour le Ciné Guimbi – Le film français

[metaslider id=3660]